Viager : Réduire les frais immobilier

admin

La vente en viager est un type de vente immobilière permettant au vendeur d’avoir un supplément de revenu sur une période donnée. Ce type de vente est fondé sur la longévité du propriétaire et ne peut être valable que si celui-ci est en parfaite santé. Il permet ainsi de résoudre d’éventuels problèmes et d’améliorer la qualité de vie des vendeurs en difficulté (généralement les personnes âgées).

Avantages et mode de paiement

La vente en viager paraît avantageuse aussi bien pour le vendeur que pour l’acheteur. Ainsi, le vendeur peut percevoir un capital puis une rente tout en restant propriétaire du bien jusqu’à son décès. Les acheteurs perçoivent la vente en viager comme un moyen de réduire les frais de l’immobilier. Quant aux agences immobilières, elles y trouvent l’intérêt de résoudre le problème de pénurie sur le marché.

Une vente avec aussi quelques risques

Bien qu’étant en baisse, la vente en viager est un système de vente présentant de nombreux risques pour les deux parties. Déjà, il peut arriver que l’acheteur verse au crédirentier une somme nettement supérieure à celle prévue au départ. Si l’acheteur décède, le paiement de la rente doit être assuré par les héritiers qui ne sont pas connus du vendeur ou ne sont pas à mesure d’assurer cette dépense. Dans certains cas, pour des raisons sanitaires, le vendeur se voit obligé de quitter le logis. La rente peut connaître une augmentation si cette situation n’a pas été stipulée dans le contrat.

Elle nécessite la présence d’un notaire. Malheureusement les notaires déconseillent de plus en plus le viager à leurs clients à cause des dangers qu’il représente. Cependant, il reste encore très pratiqué dans les régions de l’Est et du Nord où l’on trouve des agences spécialisées dans le domaine. Certains notaires comme Pierre Lemée préfèrent le prêt viager hypothécaire qui permet aux propriétaires de bénéficier de certains avantages sans avoir à vendre leurs biens. Cette formule est souvent gérée par les établissements de crédit qui assurent des remboursements en cas de décès de l’emprunteur.